Taekwondo: Malgré L’épidémie que le monde vit actuellement, le «lobby» de la Fédération africaine poursuit le pillages du peuple adhérant

Par : Abdel Bouzid

Il est clair et certain au fil des années que le système de pillage et de vol se poursuit de manière coordonnée entre des alliés enracinés : le «lobby» est bien connu et le sport est la victime pillée, la victime violée.


Union africaine de taekwondo ( WTAF) , dirigée par «Le grand pharaon» Ahmad Muhammad al- Fouly (égyptien), est un lobby organisé qui utilise la même politique que la Banque mondiale, ce qui signifie qu’elle crée les pauvres et leur prête de l’argent pour rester à sa merci pour toujours.
Al- Fouly fait bouger toutes les Fédérations Africaines d’un seul doigt, comme les Guignols. Al- Fouly a fait un « lobbying » de génie pour mettre en œuvre sa politique et bien sûr bénéficier de leurs services et de leurs loyautés.
Alors, forcément, comme ses Guignols trop gâtés, gavés de corruptions, on s’y est habitués : comme le touriste d’Alaska se surprend à bailler devant la tour Eiffel, restons-en Egypte devant Les pyramides pharaon monuments emblématiques de l’Égypte ancienne.
La preuve en est que cette Fédération Africaine regorge d’argent et reçoit un grand soutien de la Fédération internationale, et des sponsors (des grandes sociétés coréenne, chinoise, américaine,) qui soutiennent la Fédération internationale et le Comité olympique international, au motif que l’Afrique est classée par la Fédération internationale comme une « catégorie pauvre » et que la mission de la «la Fédé Afri Fouly» est de promouvoir ce sport olympique au niveau continental Africain. Comme indiqué dans les règlements de la Union africaine de taekwondo ( WTAF), (dans l’article 3 relatif aux objectifs) : je site « Aider et soutenir les fédérations membres à développer le sport du taekwondo dans leurs pays et aider les fédérations membres à organiser des championnats africains et internationaux.»
Mais en réalité, il n’y a pas d’aide car la plupart des Fédérations Africaines sont plongées dans la faillite financière.
L’Union “Lobby-Fouly”, procédant régulièrement et sagement dans le braquage sportif et le courtage sur le continent Africain, le voici venue et propose désormais, en toute clarté virtuelle, “un Family Workshop” – en clair une « Magouille des Potes » , avec des sujets très, très, dingue,
Pas de sens , sauf gratifié les pauvres africains de quelques lamentables démonstrations virtuellement, qui en fait n’a aucune valeur ajoutée, ni techniquement ni moralement, sauf mijoter les poches des athlètes Africains, Alors qu’à l’heure actuelle la Fédération : Union africaine de taekwondo ( WTAF) est censée apporter une aide financière à toutes les Fédérations membres en raison de la crise actuelle, Crise de L’épidémie que le monde vit actuellement, cette épidémie qui s’allonge en créant crise sanitaire, économique, social et enfin politique .

Le Lobby Africain –« Fédé Fouly « est composé de proches collaborateurs et de la famille, dont sa fille, puis le premier serviteur, le président de la Fédération Marocaine, Mr. Hilali.
Al-Fouly a choisi parmi son entourage (voir photo) sa fille: Azza Fouly, employée ( cadre hors échelle) dans la Fédération Africaine de son père (Union africaine de taekwondo ( WTAF) ) avec un salaire mensuel très élevé, elle s’occupe soigneusement des licences internationales zone Afrique, c’est l’ange gardienne de l’ ile aux trésors.
Alors, forcément, une exemplarité des enfants trop gâtés, et foyers gavés de démocratie.
Mme Nadia Sobhi, est la secrétaire générale de l’Union africaine de taekwondo ( WTAF), pendant L’ère des pharaons, ça se voit elle est la boite noire de son pharaon Mr Fouly . Mr Ali Nour est le président de la commission d’arbitrage en Afrique, Mr. Walid Jouda est le responsable de l’éducation et de la formation, du bleuf, c’est une commission fictive qui ne joue aucun rôle en Afrique.
Plus que suspect, c’est une petite PME franchise de la « fédération- Fouly « crée après proposition par Hilali en faveur de son pote un certain Boedo, Pour que le leader africain Al-Fouly le bénit (Boedo), et le convoque à travailler dans les manifestations organisées par la Fédération Africaine, avec une très grosse compensation financière en dollars. On connais bien ce Boedo comment il s’infiltre dans tous les domaines, arbitrage, organisation, coaching, technique, séminaire, même le régime alimentaire , …….. Le raté n’est pas un génie, mais un manipulateur déjà bien connu, sans palmarès.
Ensuite, nous trouvons Mr. Mahmoud Shalaby, présenté comme soi-disant : éducateur, encore on est devant un emploi fictif (avec les salutations de François Fillon et son épouse Penelope). De toutes façons, ni Mr. Mahmoud Shalaby ni la Fédération Africaine n’ont éduquer un athlète Africain ou et même Égyptien.

Le meilleur d’entre tout ce « foyer- Foly », c’est Mr. Mohamed SHAABAN, il occupe tout sous la nomination de président des compétitions et jeux, il est membre de la commission technique de la Fédération international, c’est un Analyste financier il a fait un long parcours professionnel dans des grandes sociétés et là il est Responsable de département EAMEA Finance en suisse,
(EAMEA : L’École des applications militaires de l’énergie atomique).
Voyons-donc, qui dit finance dit argent, donc Mr Chaaban c’est un lièvre de course il est partout là où ça sent le pognon, Le fric, le flouze, la thune, le blé ; là où on organise les G1-G2-G4 ou championnat d’Afrique ; les jeux d’Afrique, les éliminatoires des jeux Olympique, et aussi la coupe du président de la Fédération international, WT Beach Championship, les réunions et voyages des membres du comité exécutif de la WTAF. En bref c’est l’argentier suisse du leader d’Afrique pas Nelson Mandela mais Al – Fouly Boss.
Parmi ces 6 Professeurs Conférenciers invités à diriger ce « Family Worksops « virtuel , en découvre la présence d’un “traitement de faveur” (dont beaucoup d’autres devraient jouir) pour Mr Hilai parce que c’est un bon client de la Fédéraion- Fouly, alors Hilai pousse un de ses pions c’est Mr yousef Benali, un modeste barricade , Il n’a aucun niveau de qualification ou compétence académique pour donner une conférence technique ou participer à un séminaire . Mr Benali fait partis du bastion de résistance contre le mouvement de l’opposition qui dénonce la corruption et la mal gouvernance du président Hilali, cette opposition qui dit à haute voix « Hilali dégage ».

La grande farce et scandale est que tous ces 6 Égyptiens sont les plus proches et les plus fidèle serviteurs du Pharaon Fouly, ils n’ont aucun atout technique, aucun palmarès dans aucune Olympiade, et ils ne sont pas au plus haut niveau des autres cadres Africains.
L’Afrique entière pouvait assister à sa mise au frigo, c’est vraiment scandaleux de voir qu’il n’y a que les égyptiens dans cette Afrique, ils n’ont toujours rien compris, rien appris et surtout jamais vu, qu’il y’a des grands athlètes, des grands prof, des artistes, des grands arbitres, et grands entraîneurs, on peut citer quelques un.
Maroc : Dr Bahi Hassan : prof universitaire, ancien entraineur, grand technicien de teakwondo .
Belahsen Tarik , entraineur pratiquant, et un spécialiste de la formation et de l’éducation des athlètes (Master en Management et Management du Sport) – Hassan Samaeli Cadre technique et conférencier. Tarik Beradi arbitre international classé parmi les 5 meilleurs au monde. Tunisie : Amin Khalifa – Adil Jelassi. Libye : Dr Raouf Al Mahdi. Côte d’Ivoire : Mme: Emanuella Anne arbitre olympique .  

Il y’ a aussi des cadres de niveau international et olympique dans d’autres pays, notamment : Lesotho, Sénégal, Niger, Algérie et Mali.
La politique de marginalisation des compétences et des cadres techniques respectables menée par Al-Fouly, et de s’appuyer sur des serviteurs fidèles (Guignols), est la même politique que son poulain Mr. Hilali appliquée à sa Fédération Marocaine, la politique des complots et la marginalisation des cadres nationaux, mais plus que cela les rabaisse.
Résultat : Il y a beaucoup de guignols qui font la scène, mais combien d’artistes qui font le spectacle, tout le monde pratique, mais si peu s’expriment.
A eux : entraineurs, les coachs, éducateurs, managers, président d’associations, arbitres….. arrêtons d’oublier que le destin de notre sport est ligoté par un truc tout con qui s’appelle déploiement de la « technocratie des potes ».
Alors commencer à serrer virtuellement les coudes.